Parcours narratologiques

  • Gerald Prince

Résumé

@font-face { font-family: "Arial"; }@font-face { font-family: "Cambria Math"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }span.MsoFootnoteReference { vertical-align: super; }.MsoChpDefault { font-size: 10pt; }div.WordSection1 { } J'aimerais, dans ce qui suit, parcourir la narratologie, la délimiter, en faire un levé : non pas seulement parce que je l'ai déjà parcourue, revisitée, reconsidérée, remodelée à plusieurs reprises[1]et non pas tellement parce que l'examen des lieux peut fournir un tremplin à la discussion du temps et de la temporalité mais avant tout parce que faire un levé suppose une inspection des frontières et que, depuis le début, la question des frontières a joué un rôle significatif dans ce champ d'études.

[1] Voir, par exemple, Gerald Prince, « Reviewing Narratology » ; « Remodeling Narratology » et« Revisiting narrativity ».

Publié-e
2016-08-18