Le mentor et l’homme, l’exemple du Doyen de Killerine de l’abbé Prévost et du Nouveau doyen de Killerine de L-S. Mercier

  • Alisson Charlène Cheng Université Hankuk des études étrangères

Résumé

Si l’œuvre de Prévost est marquée par le thème de l’éducation, seul Le Doyen de Killerine (1735-1740) structure l’intégralité du récit autour des aventures d’un guide moral dont l’inexpérience remettra constamment en question sa mission. Du reste, cette spécificité semble d’autant plus remarquable qu’elle inspirera quelques années plus tard L-S. Mercier dans son drame intitulé Le Nouveau Doyen de Killerine. La présente étude se propose d’étudier comment ces œuvres mettent en exergue le discours de mentors équivoques, aux prises avec leurs faiblesses d’homme, à travers l’étude de deux topoï, à savoir celui du changement d’identité et de la reconnaissance.

If Prévost's work is influenced by the theme of education, Le Doyen de Killerine (1735-1740) is the only work, which focuses on the adventures of a moral guide whose inexperience constantly casts doubt on his mission. Moreover, this specificity seems all the more remarkable as it will inspire L-S. Mercier in his drama entitled Le Nouveau Doyen de Killerine. The present study proposes to study how these works highlight the discourse of equivocal mentors, struggling with their weaknesses of man, through the study of two topoi, namely those of the change of identity and recognition.
Publiée
2019-05-11