La figure quichottique et la réversibilité de la relation de mentorat dans Don Quichotte de Cervantès et Le Télémaque travesti de Marivaux

  • Yen-Mai Tran-Gervat Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

Résumé

Cet article étudie le traitement du couple mentor-disciple dans deux « romans de la folie romanesque », Don Quichotte de Cervantès (1605-1615), le modèle de tous ces romans, et Le Télémaque travesti de Marivaux (1714), singulière parodie du Télémaque de Fénelon. Il s’efforce d’analyser les motifs comiques liés notamment à la transmission des savoirs livresques à un disciple ancré dans la culture populaire, mais aussi à l’éventuelle réversibilité de cette relation de mentorat.

 

This paper examines how the mentor-mentee relationship is developed in two “Quixotic” novels : Cervantes’ Don Quixote (1605-1615), the genre matrix, and Marivaux’s Télémaque travesty (1714), a unique parody of Fénelon’s Télémaque. It analyses comic situations linked with the transmission of literary knowledge to a pupil who is rooted in popular culture, and interrogates the possibility of a reversal of the mentor-mentee relationship.

Biographie de l'auteur

Yen-Mai Tran-Gervat, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

Maître de conférences

Directrice adjointe

Département de littérature générale et comparée

Publiée
2019-05-11
Rubrique
Résumés des articles